Les meilleurs destinations pour faire du tourisme solidaire

Le saviez-vous ? Voyager peut rimer avec solidarité. On parle ici de solidarité avec les peuples des pays visités. Qu’on le veuille ou on, le passage des touristes dans une communauté laisse des impacts, bons ou mauvais. Que signifie exactement le tourisme solidaire ? Qu’est-ce que le touriste en tire ?  Cet article souhaite aider à comprendre un peu plus cette belle pratique qu’est le tourisme solidaire, tout en donnant des exemples de destinations.

C’est quoi le tourisme solidaire exactement ?

Un tourisme ou voyage solidaire est un séjour dans lequel celui ou ceux qui le pratiquent s’engagent consciemment à minimiser au maximum l’impact et l’influence négative qu’ils apportent dans le pays qu’ils visitent. Cette forme de tourisme obéit à quelques principes de base communément admis : le voyage doit profiter à un groupe d’individus et non à une seule personne ; le projet commun doit considérer la distribution des ressources et l’organisation des tâches ; ce groupe d’individus doit collaborer avec des associations ou de coopératives indigènes ; le projet de voyage doit soutenir d’une façon ou d’une autre un projet de développement dans la région visitée.

Une conscientisation accrue

Les nouvelles générations commencent à être de plus en plus conscientes de l’utilité et des enjeux du tourisme solidaire. Ceux qui le pratiquent ont pour but de ne laisser que de bonnes choses là où ils ont mis les pieds. Cependant, on peut constater que le concept est encore assez mal connu. Le touriste qui s’adonne à cette activité respecte les mœurs et coutumes locales, l’environnement et l’écologie. Il peut même participer d’une certaine manière aux développements du pays.

Les meilleures destinations pour pratiquer le tourisme solidaire

Le Népal est devenu populaire dans le monde entier après le séisme qui l’a ravagé violemment en 2015. Mais comment oublier les « Namste » accompagnés de ces sourires bienveillants. Les Népalais font partie de peuples les plus bienveillants de la planète, malgré les catastrophes qu’ils endurent. Rien que pour voir le contraste qu’il y a entre la noirceur des événements qu’ils endurent et l’éclat de leurs attitudes, le voyage en vaut la peine. La Bolivie est aussi une destination intéressante pour le tourisme solidaire. C’est le pays le plus pauvre de l’Amérique du Sud. Le melting-pot de culture qui y existe séduit facilement les visiteurs en plus des paysages à couper le souffle. Le Myanmar, l’ex Birmanie, attire les touristes solidaires par un exotisme sans égal. Pendant plus de 50 ans, il a été sous un régime militaire oppressif ; ce dernier ne laisse voir aux yeux du monde que les beaux paysages, les anciennes ruines et temples, mais cache la vie dure de la population. Une destination idéale pour des touristes solidaires, n’est-ce pas ? Les derniers de notre liste sont les Philippines, une destination presque ignorée des circuits du tourisme de masse. Avec un passé de trois siècles de domination espagnol, on y observe un beau mélange de culture hispanique et malayo-polynésienne.

La Polynésie française pour profiter des plus beaux lagons du monde
Népal : pour un voyage d’exception quasi mystique